Acheter l’action Vinci : une erreur en 2019 ?

Acheter l’action Vinci : une erreur en 2019 ?

4 janvier 2019 0 Par Lincolntrader

Spécialiste des métiers de construction d’infrastructures dans divers domaines, la compagnie VINCI donc vous trouverez l’analyse ici emploie plus de 195 000 collaborateurs dans plus de 100 pays dans le monde. Avec pour mission de financer, de concevoir, de construire et de gérer des infrastructures et des équipements contribuant à l’amélioration de la vie au quotidien et de la mobilité des gens, la société se met sur le chemin d’une vision globale sur le plan social, environnemental et sociétal de ses activités. Vinci s’engage ainsi dans l’ambition de créer de la valeur pour tous son environnement allant des actionnaires aux salariés. En observant, les performances de l’action de cette entreprise ces dernières années, beaucoup d’investisseurs se demandent si cela ne serait pas une erreur de s’aventurer encore à l’achat sur ces titres.

Une bouffée d’air à 200 millions et plus

Le grand protagoniste des métiers de construction n’a pas fini de tirer des cartes. Ce 2 janvier, la compagnie a signé, dans le cadre de la mise en application de son programme de rachat d’actions, une convention d’achat d’action avec un prestataire de service d’investissement. Cette convention offrira un nouveau pallié de nouveaux titres d’une valeur de 200 millions d’euros à Vinci et prendra effet au plus tard le 27 mars 2019. Une annonce qui attire de plus en plus l’attention des investisseurs.

De plus, le 27 décembre 2018, il a été annoncé une nouvelle acquisition dans le domaine du transport aérien. En effet, la Division aéroport de VINCI a pris le contrôle du N°2 aérien britannique (le Londres Gatwick) pour une valeur de 2,9 milliards de livres ce qui équivaut à 50,01 % du capital de cette compagnie aérienne. VINCI devient ainsi, l’actionnaire majoritaire de Londres Gatwick. Avec pour objectif de se faire une place sur l’un des marchés aériens les plus importants au monde, la compagnie prendra le contrôle de Gatwick dans le premier semestre 2019. En tant que nouvel associé, VINCI devra soutenir et encourager la croissance du trafic, l’efficacité opérationnelle et devra mettre à profit son expertise internationale afin de permettre une amélioration encore plus satisfaisante de l’expérience de la clientèle. Il faut noter que Gatwick, qui est déjà une action en pleine performance (764,2 millions de livres de chiffre d’affaires enregistré à la clôture de 31 mars 2018) bénéficiera d’un coup de pouce important.

Un titre convoité malgré 20% de correction sur l’année

L’action VINCI elle-même est un sujet de convoitise, en effet, le titre a atteint une valeur de 20,51 $ récemment. La dernière semaine de 2018 a été clôturée par une croissance de 2,86 % par rapport au mois précédent qui était moins satisfaisant avec une baisse de 3,84 %. Mais malgré ses performances et ces nouvelles acquisitions de parts dans divers domaines, l’action à connue une variation de -19, 57 % en 2018. Ce qui pourrait inquiéter les investisseurs. Néanmoins, au vu des récentes actions et des nouvelles perspectives de la compagnie, l’on pourrait croire que VINCI se porte bien mieux que ses actions. Les investisseurs devront suivre de très près l’évolution des cours cette année dans l’espoir d’un potentiel rebond qui ne saurait trop pas tarder.

Si certains se demandent encore si cela ne serait pas une erreur de s’aventurer à l’achat sur les actions Vinci, d’autres seront aux aguets dans l’attente d’une nouvelle performance.